Forum Bretagne Vivante

www.forumbretagne-vivante.org
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le conservatoire mondial des semences de Svalbard

Aller en bas 
AuteurMessage
Paul Mauguin
Botanique et hétérocères
Botanique et hétérocères


Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 56
Localisation : Lanouée

MessageSujet: Le conservatoire mondial des semences de Svalbard   Sam 29 Mar 2014 - 18:17


19.03.2014 / Monde
Svalbard, « l’arche de Noé » de la biodiversité

La Réserve mondiale de semences du Svalbard (en anglais, Svalbard Global Seed Vault, littéralement Chambre forte mondiale de graines du Svalbard), est le plus grand conservatoire de semences au monde.

Cette réserve incroyable, ouverte en 2008, a plusieurs caractéristiques uniques. D’abord, le lieu. Il s’agit d’une chambre forte souterraine sur l’île norvégienne du Spitzberg, dans l’archipel arctique du Svalbard à environ 1 120 km du pôle Nord.

« La raison pour laquelle cet endroit a été choisi est que c’est l’un des lieux les plus stables du monde aujourd’hui » explique Roland Von Bothmer scientifique en charge du projet, professeur en génétique et sélection des plantes. « Il n’y a presque pas d’activité sismique, la terre est très solide, et même s’il y a des changements climatiques dans le futur, cet endroit sera l’un des derniers endroits du monde à être affecté. En cas de montée des eaux, nous sommes installés au-dessus de la hauteur maximale envisagée. Nous nous préparons au pire mais nous ne souhaitons pas alimenter la psychose; notre rôle premier est d’être là en cas de catastrophe dans les banques de graines qui nous envoient leurs semences. »

Cette banque de graines peut renfermer 4,5 millions de sortes de semences différentes. Pour éviter les variations de températures, la réserve n’ouvre que 5 à 6 fois par an, à l’arrivée de nouvelles graines.

« Les semences nous viennent de banques de graines qui existent déjà, en Afrique, en Asie, en Europe ou en Amérique » précise Roland Von Bothmer. « Les graines sont mises dans des boites puis dans des conteneurs et elles transitent par Oslo avant d’arriver ici. Moi ou mon collègue, nous les plaçons dans la réserve et nous enregistrons toutes les informations nécessaires sur une immense banque de données. Pour chaque variété, nous avons 500 exemples de semences identiques. Mais il y a malheureusement plein de choses que nous ne pouvons pas conserver dans des banques de graines, de nombreux fruits par exemple, car nous devons les conserver vivants… Beaucoup de produits des tropiques ne peuvent pas être conservés non plus, comme les noix de cocos ou les bananes. »

La mission du Svalbard Global Seed Vault est de fournir une protection contre les pertes accidentelles de variétés dans les banques génétiques traditionnelles.

« Ici, on ne fait aucun travail de recherche, et on ne fait rien pousser non plus. C’est un vrai système de sauvegarde, en cas de problème dans les pays d’origine des semences. Par exemple, dans les pays aux moyens économiques limités, il arrive qu’on ne paye pas l’électricité et au bout de quelques années, les semences meurent… En Égypte, on a aussi eu récemment des problèmes d’information et beaucoup de matériel a disparu. S’il arrive une quelconque catastrophe, climatique, ou politique, les banques qui placent leurs graines à Svalbard sauront qu’ici, elles sont protégées. »

Le Svalbard Global Seed Vault est financé par diverses fondations dont la Fondation Rockefeller, la Fondation Bill-et-Melinda-Gates (Bill & Melinda Gates Foundation) et la Fondation Syngenta mais aussi le gouvernement de Norvège, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Colombie, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Allemagne, l’Inde, l’Irlande, l’Italie, la Nouvelle Zélande, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis, ainsi que divers organismes privés.
Revenir en haut Aller en bas
florence

florence

Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 35
Localisation : saturne

MessageSujet: Re: Le conservatoire mondial des semences de Svalbard   Dim 30 Mar 2014 - 9:17

pourtant un bien beau projet
Le Svalbard Global Seed Vault est financé par diverses fondations dont la Fondation Rockefeller, la Fondation Bill-et-Melinda-Gates (Bill & Melinda Gates Foundation) et la Fondation Syngenta
financée donc par les assassins de la biodiversité eux même. pas bêtes une fois qu'ils nous aurons  tout pris ils pourrons nous vendre les semences conservés.
tout ceci est bien calculer, on nous affame on nous tu et nous espérons être sauvé par nos bourreaux eux même, ceux  la même qui dirigent, les armements, les gros labo pharmaceutiques, les industries pétrochimiques, les banques, l'agricultures et son lot de produis toxiques, après avoir fai disparaie la biodiversité ils pourrons aussi la mettre en vente, ils sont donc partout, possèdent tout et nous perdu.

doit on leur dire merci???

 Suspect  Suspect  Suspect 

par contre à échelle plus noble et plus gracieuse à mes  eux avec des personnes qui   n'attendent rien en échange, et qui développent des projets de part le monde/ kokopelli: Merci
je vous invite à les connaitre et à les soutenir car eux ne sont pas financé par les terrorises terrestres ni motivé par l'appas du gain et du pouvoir mondiale!!!
vous pouvez grâce à eux parrainer une graine et commander des graines de variétés anciennes pour vos jardins e potagers, ça tombe bien c'est le printemps.
accusé de concurrence déloyale tous les ans par monsanto ou sangenta  qui financent le projet de noé. kokopelli doit leur rendre des comptes chaque année pour vente illégales de semences de variétés anciennes et payer des grosses amendes, cherchez le hic!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le conservatoire mondial des semences de Svalbard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conservatoire du bégonia de Rochefort (bégonias)
» Croisière : Le marché mondial dépasserait 17.5 millions de passagers
» Conservatoire du Bégonia Rochefort 17*
» Lorraine Mondial Air Ballons - Chambley 2007
» Mondial des Montgolfières à Chambley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bretagne Vivante :: Les Naturalistes de L'Ouest :: Bibliothèkographie et instrumentologie-
Sauter vers: