Forum Bretagne Vivante

www.forumbretagne-vivante.org
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
india
Amphibiens et Reptiles
Amphibiens et Reptiles
avatar

Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 51
Localisation : Muzillac

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Lun 23 Fév 2015 - 17:43

C'était l'année,du max de casse chez les juv.et des petits en retard sur la maturité Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
YannLB
Branleur et Raleur
Branleur et Raleur
avatar

Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 46
Localisation : Glénac

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Lun 23 Fév 2015 - 17:59

Non je vois pas de max de casse mais des chiffres moins élevés.. il faut par contre regarder les chiffres de naissances en fonctions des nurseries  et des comptages en hiver correspondant. Béganne par exemple..
Le blem vient après l’émancipation
En tout cas j'ai hâte de voir le chiffre de retour nurseries et hiver des 3eme hiver des naissances 2013...
2012 année merdique post-naissance


Revenir en haut Aller en bas
http://yannlebris.jimdo.com
Olivier Farcy
Godfather
Godfather
avatar

Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 47
Localisation : A Redon tout est bon

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Lun 23 Fév 2015 - 19:41

Pour l'heure pas de souci la cohorte des juvéniles 2012 est celle qui cumule les pires minimas que ce soit dans les hibernacula, lors du swarming ou dans les nurseries à année N+1 et N+2.

En tout cas c'est cool que cela vous fasse cogiter

_________________
Si tous les cons volaient, il ferait nuit !

Frédéric Dard
Revenir en haut Aller en bas
https://www.olivierfarcyphotographie.com/
Buzz

avatar

Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Fougères

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Mar 24 Fév 2015 - 2:18

Mon interrogation sur les classes d'âge serait aussi sur les adultes des colonies de mise-bas.
Pour peut-être préciser ce qui chauffe sous le casque : Comme on connait de mieux en mieux la distribution en âge des adultes, on pourrait rapprocher la survie des jeunes à la "jeunesse" des mères ou à l'inverse au "vieillissement" des mères. Ce qui pourrait avoir une influence sur la santé des jeunes ou encore la qualité de leur éducation et autonomie pour la survie.

Pi c'est bien beau mais on en oublierait presque les pères...
A défaut de savoir encore qui ils sont, ça vaudrait le coup de voir les sex-ratio dans les colonies... les anciens fistons, demi-frères et autres cousins ne sont p'tet pas que des eunuques exempts de toute approche...

Sinon, il y avait peut-être simplement une année d'émergence d'insectes bouffeurs d'ail... ça aide à la dispersion des individus.

_________________
Buzz

"Vers l'infini et au delà !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.houperig.com
YannLB
Branleur et Raleur
Branleur et Raleur
avatar

Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 46
Localisation : Glénac

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Mar 24 Fév 2015 - 9:08

Ouep ça chauffe Very Happy
Je me pose aussi la question du taux de survie des jeunes mères cad N+1 et N+2. Cumulé à un fort taux de mortalité à l'été de leur naissance comme 2012. En cumulant tout cela on observe que en deux ans une génération est éteinte.
Revenir en haut Aller en bas
http://yannlebris.jimdo.com
YannLB
Branleur et Raleur
Branleur et Raleur
avatar

Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 46
Localisation : Glénac

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Mar 24 Fév 2015 - 9:20

Et puis c'est pénible pour glenac car mes données  1er hiver des naissances 2013  ne sont pas proportionnelles au chiffre N+1 2014 dans la nurserie.. de mémoire 58% pour beganne. .. et le chiffre adulte hiver 2013 également en chute. .. donc elles ne sont pas fidèles au gîte d'hibernation alors comment veux tu y arriver.. garrrgllll
Mais mes chiffres de 2eme hiver nés en 2013 sont bon ... donc il faut continuer à compter en hiver pour démontrer que ça ne sert à rien ou du moins que les résultats sont aléatoires. .
Revenir en haut Aller en bas
http://yannlebris.jimdo.com
gremlin

avatar

Date d'inscription : 26/03/2010
Age : 44
Localisation : Pleurtuit

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Mer 25 Fév 2015 - 23:16

Salut

ces chiffres se bonifient au fil du temps... La trituration va donner des éléments intéressants.

Premier truc qui peut paraître bête mais est important c'est de savoir que la variabilité interannuelle de survie des jeunes est visiblement forte.

Que la cohorte de jeune puisse être ravagée avant l'hiver certaines années donne aussi un sens logique à la forte présence de jeunes d'autres années, il faut un équilibre pour que l'espèce survive. Si par exemple on considère (chiffres fictifs pour l'exemple que tu as précisé olivier déjà mais plus en tête) que 80% des jeunes ne passent pas le cap de leur première année (visiblement en fait premiers mois) et que d'autres années aucun ne survivent, il faut soit une bonne longévité soit des bonnes année de survie de jeunes à pour compenser le truc.

Tu as déjà tracé la courbe de survie des jeunes et donc on a le recul de l'âge des premiers jeunes transpondés. Sauf que, on ne regarde pas et assez logiquement celle des adultes transpondés car on ne connaît pas leur âge au moment du transpondage et donc nombre de cohortes et cohortes d'âges représentées. Sauf que, sur ce même échantillon, plus les adultes vieillissent et plus il y de chance que le nombre de cohortes différentes soient faible. Donc si tu regardes ta courbe de survie de tes premiers adultes transpondés, (complètement foireuse en première analyse les premières années j'en conviens), et ben plus le temps passe et plus ce qu'elle montre est proche de la courbe de tendance réelle pour les adultes. Seul hic aucun moyen de savoir à partir de quand elle nous donnera une information proche de celle recherchée, ni quel âge elle représente. Par contre, cela donnera une valeur "repère" genre boule de cristal de ce qui arrivera à tes cohortes de jeunes 6/7 ans plus tard en admettant qu'ils rencontrent des conditions de vie assez similaires.

Tout ça pour dire qu'avec le recul que tu commences à avoir maintenant, il y a probablement des données qui sont utilisables en logique inversée pour te générer des fourchettes d'évolution probables sur des périodes que tu ne connais pas encore au travers du suivi des jeunes. Ainsi tu auras aussi des billes approximatives sur la survie et donc la représentativité de chaque cohorte dans les sites d’hibernation pour essayer d'affiner la compréhension.

Mais bon étant donné la faible représentativité de tes transpondés dans les hivernants, on ne sais déjà pas de quoi on parle initialement, car il y a visiblement du fort brassage de pop en dispersion post mise bas en "feu d'artifice" sur de longues distances: de mémoire si 2012 était à peu près correct dans ton secteur d'étude, il était pourri plus au nord

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Buzz

avatar

Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Fougères

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Mer 25 Fév 2015 - 23:40

L'approche du Gremlin traitant d'une "logique inversée", j'ai tenté la lecture de son message de bas en haut mais c'était pas mieux.

_________________
Buzz

"Vers l'infini et au delà !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.houperig.com
gremlin

avatar

Date d'inscription : 26/03/2010
Age : 44
Localisation : Pleurtuit

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Ven 27 Fév 2015 - 9:01

Salut

Laughing je vais t'en rajouter une couche


Pour imager le truc, je vais te parler de la manière dont tu étales ton beurre sur le pain. Quand tu commences à pousser le couteau t'as des gros pâtés de beurre sur ton pain par contre plus tu pousses le couteau loin plus la prédictibilité que tu mettes une couche fine de beurre sera forte. Et ben là c'est pareil, bcp d'individus qui se cassent la pipe relativement jeune donc la prédictibilité de ce qui arrive aux adultes ne peut se situer que dans une fourchette très restreinte. Après que tu utilises deux couteaux de beurres en même temps la prédictibilité que tu fasses des pâtés au début sera encore plus forte donc impossible de dire où tu y étalera bien ton beurre. Par contre, la prédictibilité que la couche de beurre "à plus longue distance" sera relativement fine restera très forte. Donc même si l'échantillon adulte transpondé est "un mélange de plein de couteaux de beurre" (cohortes), la courbe de survie à long terme de ce paquet de cohorte mélangées sera une moyenne très proche de celle que seront celles des cohortes des jeunes mais bien des années plus tard et plus les années passeront et plus la fourchette d'erreur sera faible.

Il y a également un autre élément qui devrait devenir un indicateur intéressant d'ici peu, quelle proportion de jeunes femelles ayant été transpondées composent maintenant la cohorte de femelles reproductrices. Si rapidement les jeunes constituent une forte proportion cela implique une courbe de survie assez plongeante pour les adultes aussi.

Philippe



Revenir en haut Aller en bas
Néophytedu56

avatar

Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 37
Localisation : Kervignac (56)

MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   Ven 27 Fév 2015 - 9:10

Bien imagé ^^

Mais ton couteau à beurre tu le prends avec ou sans dents ? scratch car l'étalement n'est pas le même et cela pourrait avoir une influence sur la prédictibilité de l'épaisseur de ta couche de beurre, non ?

ok je sors
Revenir en haut Aller en bas
http://natureaventure.wix.com/natureaventure
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suivi de l'hibernation des grands murins (Myotis myotis)
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bretagne Vivante :: Les Naturalistes de L'Ouest :: Mammifères :: Chiroptères-
Sauter vers: